National

Une Anglaise victime d’une opération fictive à la Clinique Pasteur

Kelly Thompson était ravie lorsque des médecins en Tunisie lui ont assuré que l’inversion de la stérilisation avait été un succès. L’opération lui a coûté 1400 euros.

Mais l’Anglaise a vite déchanté. Elle a été dévastée quand des médecins britanniques lui ont dit que rien n’a été fait.

Kelly, 44 ans, avait désespérément envie d’avoir un enfant avec son compagnon Dean Thorpe. Je me sens violée. Notre rêve a été détruit, a-t-elle confié au quotidien britannique The Daily Mirror

L’expérience a été éprouvante physiquement, j’ai quitté la Tunisie ravie de devenir bientôt maman. Quand on m’a dit que cela n’avait même pas été fait, je me suis senti malade, poursuit-elle.

Kelly horrifiée, qui a trois cicatrices d’incision résultant de la procédure, a confié que le personnel de la Clinique Pasteur à Tunis n’a pas répondu à ses demandes d’explication.

L’opération visant à débloquer ses trompes de Fallope n’était pas disponible dans le système de la santé publique du Royaume-Uni, et le couple ne pouvait pas se permettre les coûts d’un traitement privé de 5 800 euros. Kelly a donc retrouvé la clinique tunisienne via un site Web reliant les patients à des médecins à l’étranger. Elle a travaillé la nuit et fait des heures supplémentaires pour couvrir les frais en Tunisie (opération, vols et l’hôtel) Et malgré l’absence de consultation préalable, elle a été impressionnée par la clinique à son arrivée à Tunis en septembre dernier.

Cela avait l’air propre et professionnel. Il y avait peu de patients, déclare Kelly. Elle a été mise sous anesthésie générale pour l’opération et, après un séjour d’une nuit, on lui a dit que cela avait été un succès. Le couple a pu commencer à essayer d’avoir un bébé en décembre et a même décidé de se fiancer. Mais Kelly n’est pas tombée enceinte.

C’était stressant. Je n’arrêtais pas de me convaincre que j’étais enceinte, mais j’étais constamment déçue. Des tests effectués à la Leeds Fertility Clinic en février ont révélé des signes de sa stérilisation initiale mais n’ont révélé aucune preuve d’une procédure d’inversion. Pour effectuer la procédure, vous devez couper les extrémités des trompes de Fallope. Mais elles sont toujours là. J’ai quitté l’hôpital engourdie par le choc, a-t-elle ajouté.

Notre rêve a été volé. C’était tout, a affirmé Dean, son compagnon. Dean a eu une attaque lundi, ce que Kelly attribue au stress.

les commentaires

comments

Les plus populaires

Nous contacter : enbref.tn1@gmail.com

Copyright © 2015-2019