Billet d'humeur

Un pharmacien crie sa douleur contre l’injustice d’une infraction qui perdure

Je voudrais vous faire part d’une injustice qui me touche comme beaucoup de Tunisiens causée par la malhonnêteté et la nonchalance des pouvoirs locaux malgré ce passage par des élections municipales. Je suis Pharmacien ayant récupéré une pharmacie sise à cité Mahrajene. Elle se trouve dans un centre commercial qui respecte toutes les lois urbanistiques ainsi que les règles municipales du quartier.

Un jour, je fus contacté par le conseil de l’ordre des pharmaciens pour m’informer qu’une pharmacie voulait s’installer tout près dans une zone d’habitation et aucunement une zone commerciale. Je conteste auprès du conseil de l’ordre après avoir eu quelque informations du ministère de l’équipement qui me certifie que cette partie est effectivement dédié à l’habitation, que toutes les construction se doivent être d’une certaine hauteur et ne pas être autre chose qu’une maison.

En allant me plaindre à la mairie je découvre que cette construction n’avait plus d’autorisation de bâtir valable, qu’elle n’avait droit qu’a un seul étage. Le plus surprenant, c’est que la police municipale n’avait pas réagi et n’avait rien fait pour arrêter cette construction sauvage. Je commence alors à batailler, à écrire à la mairie sans aucune réponse. Je fis alors appel à un huissier de justice pour constater l’avancement des travaux et envoie le rapport à la mairie. Face à mon insistance, la mairie commença timidement à bouger. Je pris la conclusion alors qu’il n’y avait aucune volonté à faire appliquer la loi.

Heureusement que les élections municipales se déroulent enfin et un espoir de meilleurs jours. Les différents élus se mettent en place et très vite un arrêté de démolition fut signé par la nouvelle mairesse de Tunis. Je commençais à reprendre espoir rassuré. Mais hélas, ma joie n’a pas trop durée. Après m’avoir informé que tout allait marcher comme sur des roulettes avec un air frais de justice, puis subitement, il eut un changement brusque et total d’attitude du président d’arrondissement concernant cette affaire.

Il commença à m’éviter, ne voulait plus me recevoir dans son bureau. Le dossier de l’infraction est passé en commission m’ont-il dit. Il est à présent à la mairie pour régularisation. Mon esprit est en point d’interrogation : Qu’est ce que cela veut dire ? Cela ne s’est jamais vu pour des infractions de ce genre. Mon seul recours fut de m’orienter vers la justice et les médias. Pourrions-nous un jour vivre dans un Etat qui se respecte en appliquant automatiquement et sans contestation les lois ? Est ce que l’injustice et la corruption vont continuellement crier victoire et laisser une multitude de concitoyens frustrés dans une situation de dégoût dans leur propres pays ?

Chedli Amous

les commentaires

comments

Les plus populaires

En Bref est un magazine qui facilite l'accès à l'information. Monde, national, hi-tech, économie, sports, buzz : En Bref est l'outil adéquat pour que rien ne vous échappe de l'actualité.

En Bref vous fait gagner du temps en passant au crible toutes les news crédibles pour en garder les plus pertinentes. En Bref est décliné en versions web et mobile (Android).

En Bref, l'info autrement.

Nous contacter : enbref.tn1@gmail.com

Copyright © 2015-2017 EnBref. Powered by ThrustWork.