Billet d'humeur

Tunisair : Cri d’alarme !

Ce qui s’y passe maintenant est dramatique, intolérable, invivable, inacceptable car ô combien préjudiciable et nécessite que le Ministre des Transports et Youssef Chahed en personne prennent la parole pour répondre au grand public pour expliquer la situation et s’engagent d’une manière ferme et rapide à arrêter cette situation catastrophique.

Devant l’incapacité des responsables de la compagnie de remédier à la situation, je lance un appel à Youssef Chahed en personne, notre chef de gouvernement, des fois que, pour lui dire que la situation est grave et qu’il ne peut pas ne pas sortir de son silence pour prendre le dossier personnellement en main. La compagnie est en train de partir en vrille et les intérêts des citoyens, du pays et de ses visiteurs avec ! Monsieur Chahed doit prendre le dossier en main en tant que chef du gouvernement et en tant que représentant de l’Etat qui est, rappelons le, premier actionnaire de la compagnie.

Quand on parle de retards de 4-6 12 et 36 heures et d’une manière systématique et récurrente depuis maintenant 3 mois, cela ne s’appelle plus des retards, cela s’appelle le fiasco total. La législation européenne prévoit des indemnisations allant de 300 à 600 € par passager à partir de 3 heures de retard pour toute compagnie quel que soit son pavillon et ce pour les vols en partance des aéroports européens. Cette loi est opposable à Tunisair comme à toutes les autres compagnies tunisiennes. Si Tunisair répond à cette obligation non seulement elle serait en faillite mais l’Etat, en sa qualité de premier actionnaire, devra mettre la main à la poche pour indemniser les passagers.

Je ne sais pas si Youssef Chahed se rend compte de tout cela sans parler du préjudice causé à la Tunisie car il faut savoir que plus personne ne veut s’y rendre purement et simplement car on n’est jamais sûr de l’heure à laquelle on y arrive ni de l’heure à laquelle on en repart. Hommes d’affaires ou simples touristes commencent à ne plus vouloir mettre les pieds en Tunisie à cause de ce phénomène qui n’a que trop duré, des retards monstrueux de Tunisair. S’il faut rajouter deux ou trois avions pour soulager le programme des vols il faut le faire en urgence hier avant demain. Il ne faut pas attendre les livraisons d’appareils prévues en 2019.

La compagnie aura disparu avant de recevoir ses avions. Il faut prendre des avions en location tout de suite pour que les horaires reviennent à la normale sans délais. Cela a certes un coût mais qui sera dans tous les cas inférieur au préjudice actuel et aux amendes par millions d’euros que la compagnie sera tenue de payer aux aéroports et aux indemnités à payer aux passagers. Vous me diriez qu’il n’y a pas que Tunisair pour se rendre en Tunisie. Je vous réponds faux car même avec la flotte de Tunisair le trafic est surchargé pour manque de capacité. Une cellule de crise s’impose pour débattre sérieusement du sujet et pour prendre des décisions immédiates.

Hakim Tounsi

les commentaires

comments

Les plus populaires

En Bref est un magazine qui facilite l'accès à l'information. Monde, national, hi-tech, économie, sports, buzz : En Bref est l'outil adéquat pour que rien ne vous échappe de l'actualité.

En Bref vous fait gagner du temps en passant au crible toutes les news crédibles pour en garder les plus pertinentes. En Bref est décliné en versions web et mobile (Android).

En Bref, l'info autrement.

Nous contacter : enbref.tn1@gmail.com

Copyright © 2015-2017 EnBref. Powered by ThrustWork.