Billet d'humeur

Ressenti d’une femme qui a vaincu le Covid-19

Boutheina Chihi a été testée positive au coronavirus au mois de mars. Depuis, elle a lutté courageusement contre la maladie. Aujourd’hui elle est totalement guérie après avoir fait deux tests et peut désormais embrasser ses enfants. Le mauvais film n’est qu’un lointain souvenir. Ressenti d’une femme qui a vaincu le Covid-19.

Sortir du Covid-19, c’est revenir de loin ! on me l’a dit. Je n’ai pas compris le sens de cette phrase, car je croyais que je revenais de mon fond intérieur là où je me suis cachée pendant toute la période de ma maladie.

En fait je croyais m’être cachée mais en vrai, le destin a voulu que je fasse ce voyage vers mon moi intérieur. C’était la découverte d’une vie presque imaginaire, là où l’amour est Dieu, la patience est l’arbre, la douceur est la brise d’air de l’aube, l’espoir est la rose, le courage est la levée du soleil et l’énigme est l’âme.

Je n’ai pas compris car je croyais que je revenais de chez l’enfant qui est en moi, qui m’a dorlotée en me chantant نني نني جاك النوم * امك قمرة و بوم نجوم , qui m’a rassurée en me racontant l’histoire de la belle au bois dormant, quand à la fin elle reçoit le magique baiser de son amoureux et ange gardien.

Je n’ai pas compris car je croyais que je revenais de nulle part car par moment je sentais le vide de mon absence, le silence d’une méditation, la confusion de différents univers et la peur d’un enfant abandonné. J’ai fini par comprendre qu’on n’a pas besoin d’aller loin pour y revenir chargé de cadeaux ! J’ai fini par comprendre qu’il ne faut pas aller loin pour s’éblouir de la lumière !

J’ai fini par comprendre le jour où on m’a annoncé ma guérison que le voyage était long mais tellement beau car couronné par la rencontre magique de mon corps collé à mes mômes adorés et que les distances tendaient vers zéro.

les commentaires

comments

Les plus populaires