Sport

Quatre clubs tunisiens interdits de recrutement par la FIFA

Le prochain mercato ne s’annonce pas des plus simples pour une partie des clubs tunisiens. Déjà impactées par l’interruption des championnats en raison du Covid-19, plusieurs formations de l’élite risquent de devoir se passer de renforts.

Saisie par le club égyptien d’Al-Ahly, la FIFA a prononcé une sanction d’interdiction de recrutement à l’encontre du Club Sportif Sfaxien. Un différend né à l’époque du transfert du Nigérian Junior Ajayi du CSS aux Diables Rouges. Ces derniers avaient alors versé par erreur 125.000 dollars sur le compte du CSS. La formation sfaxienne devra restituer l’intégralité de ce montant pour voir la FIFA lever l’interdiction.

Le Club Africain, le CA Bizertin et l’AS Gabès sont également sous le coup d’une sanction identique dans différents dossiers. Et l’Etoile sportive du Sahel pourrait prochainement venir allonger cette liste. Le plaignant est encore une fois Al-Ahly, et concerne l’attaquant ivoirien Souleymane Coulibaly, parti du géant cairote avec fracas en 2017 pour rejoindre deux ans plus tard l’Etoile sans avoir mis fin à son litige avec ses anciens employeurs égyptiens.

Ces derniers réclament à l’ESS le paiement d’une somme de 1,4 million de dollars, en vertu d’un accord que le club basé à Sousse n’a toujours pas respecté.

les commentaires

comments

Les plus populaires