Buzz

Nessma brise le mariage de rêve promis à un couple démuni

Rihab et Bilel étaient fiancés depuis longtemps. D’un statut social très moyen, ils s’aimaient d’un amour franc et sincère. Ils rêvaient en silence d’offrir à leur famille un mariage digne malgré leur modeste condition. Ils voulaient défier les difficultés économiques pour aboutir à une union qui se faisait attendre.

Bilel est un simple apprenti. Il se souciait de bien faire son travail dans la boutique où il travaillait. Il aimait voir les jolies roses sur le bureau de patron en faisant attention pour que tout soit nickel. Ses rêves sont ceux de quelqu’un qui se suffirait d’un deux pièces pour protéger sa dulcinée qui comprenait la situation difficile de son fiancé. Tous deux n’avaient pour compensation que la patience en attendant des jours meilleurs.

Rihab est une jeune étudiante fière de s’unir avec Bilel. Elle amassait le moindre sou en se privant de ce qu’elle aimerait avoir comme toutes les jeunes filles de son âge. Elle aidait comme elle le pouvait. Un jour, elle était pensive devant la télévision et d’un coup attirée par une annonce qui prenait en charge un mariage de rêve ! Un merveilleux décor, un célèbre orchestre, des tables garnies, des chanteurs en vogues et même Houcine Dik. Pour participer, il suffisait d’envoyer un sms. Voila une solution miracle à tous leurs problèmes financiers. Rihab trouva que l’idée tombait à pic et en parla vite à Bilel.

Oui pourquoi pas ? Peut-être Qu’on forcera le destin ? Peut-être que Dieu a entendu nos prières ? Rihab eut les larmes aux yeux en pensant à ce rêve qui pourrait se réaliser. Elle se pencha sur l’épaule frêle de Bilel et lui confia comme rassurée, « Ne t’en fais pas, ce sera nous qui serons élus. » Dès cet instant, la machine des sms se mit en marche. Le prix du sms est fixé à 1,440 dinars. Rihab pensa qu’elle ne serait pas la seule et que des centaines voire des milliers participeront à cette chance inouïe. Le rêve est permis.

Et le miracle eut lieu ! Rihab et Bilel devenaient avec un autre couple finalistes de cette émission de télé. Le concept étant d’envoyer le maximum de sms par les spectateurs. Le vote du public est déterminant pour départager les candidats. Bilel et Rihab touchent presque au but. Toute la large famille du couple a mis les bouchées doubles par l’envoi de plusieurs sms. Leur contribution s’est chiffrée à 8 000 dinars. La danse des sms a engendré des gains substantiels à la chaine organisatrice.

Le gros lot a finalement été décroché par Rihab et Bilel. Le rêve d’un mariage tant caressé et si inaccessible est devenu réalité. Ils devinrent les vedettes de divers plateaux de la chaîne en question. Premiers pleurs et premiers remerciements à Dieu sous l’œil des caméras et d’un public complice. Le rideau de l’émission est tombé et le couple emporté par la joie et l’allégresse, la tête et le cœur en musique. Ils annoncèrent vite la bonne nouvelle à leurs familles respectives. Il appartenait à présent aux organisateurs de fixer la date de ce mariage clé en main.

Le désenchantement 

La descente aux enfers a commencé lorsque Bilel a voulu connaître tous les détails des préparatifs. N’ayant aucune nouvelle, la série des appels téléphoniques à la chaîne a commencé. Un véritable match de ping-pong où le futur marié fut renvoyé à de vagues explications peu claires. Bilel a compris qu’il était mené en bateau et que la date du mariage a été renvoyée aux calendes grecques. Le rêve de Rihab se brisa comme une vague sur un bloc de rocher.

Pour consoler sa dulcinée qui a versé les larmes de son corps, en prenant conscience de l’escroquerie, Bilel a pris le taureau par les cornes en décidant de convoler en justes noces le plus simplement du monde et ce, malgré toutes les vicissitudes rencontrées. Ils pensèrent que le luxe n’était pas pour les pauvres gens. Le mariage promis par la chaîne en 2017 n’a jamais eu lieu. Faisant contre mauvaise fortune bon cœur et avec le peu d’argent dont ils disposaient, Bilel passa la bague au doigt de Rihab. Ils se marièrent modestement dans une municipalité de Sfax en 2018.

Un procès a été intenté contre la chaîne sous l’œil vigilant d’une avocate qui a eu vent de l’affaire. Dans un pays où près d’un habitant sur dix vit en-dessous du seuil de pauvreté, les producteurs de télévision ne seront jamais à court de familles dans le désespoir, dont la misère peut être transformée en divertissement et en fonds de commerce très juteux. Je ne baisse pas les bras, la justice existe, mais malheureusement, les personnes sans cœur aussi, affirme Bilel.

les commentaires

comments

Les plus populaires

En Bref est un magazine qui facilite l'accès à l'information. Monde, national, hi-tech, économie, sports, buzz : En Bref est l'outil adéquat pour que rien ne vous échappe de l'actualité.

En Bref vous fait gagner du temps en passant au crible toutes les news crédibles pour en garder les plus pertinentes. En Bref est décliné en versions web et mobile (Android).

En Bref, l'info autrement.

Nous contacter : enbref.tn1@gmail.com

Copyright © 2015-2017 EnBref. Powered by ThrustWork.