Economie

Les radios et télévisions privées doivent environ 15 millions de dinars à l’office national de télédiffusion

En Tunisie, les médias audiovisuels privés doivent environ 15 millions de dinars à l’Office national de télédiffusion depuis 2016. Ces dettes ont été cumulées au titre de redevances pour diffusion des télévisions et radios privées tunisiennes sur les plateformes de télévision terrestre (TNT) du pays et sur la plateforme nationale de diffusion par satellite dans le bouquet de chaînes en clair tunisiennes.

Dans le détail, les dettes des télévisions s’élèvent à 6 millions de dinars pendant que celles des radios s’élèvent à 9 millions de dinars. L’ONT traverse depuis quelques semaines une grave crise financière.

Les redevances de cette année devraient être prises en charge à moitié par le gouvernement dans le cadre du soutien étatique aux médias rendus fébriles par la pandémie de coronavirus.

les commentaires

comments

Les plus populaires