Monde

Les Etats-Unis lèvent l’interdiction de vol du Boeing 737 MAX

Au terme de mois d’enquête et de bataille avec les instances de régulation, Boeing a obtenu mercredi aux Etats-Unis l’autorisation de faire redécoller son 737 MAX, cloué au sol en mars 2019 à la suite de deux catastrophes aériennes.

L’autorité fédérale américaine de l’aviation (FAA) a décidé de lever l’interdiction de vol de cet appareil, le plus vendu au monde avant la mort de 346 personnes dans deux accidents en Indonésie et en Ethiopie, mais a imposé à l’avionneur américain une série de mesures pour améliorer ses procédures de sécurité.

Cette décision de la FAA met fin à la plus la plus longue immobilisation de l’histoire de l’aviation civile et permettra à Boeing de reprendre les livraisons et les vols commerciaux de cet appareil aux Etats-Unis d’ici la fin de l’année.

Les deux catastrophes aériennes d’octobre 2018 et mars 2019 ont plongé l’avionneur américain dans la période la plus turbulente de son histoire, marquée par une multitude d’enquêtes à son encontre, un remaniement interne et de lourdes pertes financières.

Boeing va remettre en service son modèle phare aux Etats-Unis dans un contexte délicat, sur fond de crise sanitaire mondiale du coronavirus, de nouvelles taxes douanières imposées par l’Union européenne et de défiance à l’égard de la compagnie.

American Airlines a cependant fait part de son intention d’utiliser à nouveau le 737 MAX le 29 décembre. United Airlines reprendra ses vols sur cet appareil au premier trimestre 2021. Southwest Airlines, qui dispose de la plus grande flotte de 737 MAX au monde, n’envisage pas de son côté de remettre l’appareil en service avant le deuxième trimestre 2021.

Reuters

les commentaires

comments

Les plus populaires