National

L’épave du sous-marin français Ariane, coulé en 1917, retrouvée au large d’El Haouaria

Juin 1917. Décidé à réagir à l’activité sous-marine allemande au large de la Tunisie, le préfet maritime de Bizerte donna l’ordre à l’Ariane, un sous-marin d’environ 410 tonnes de partir en patrouille avec le torpilleur Bourrasque.

Les deux navires appareillèrent de Tunis dans la nuit du 18 au 19 pour une mission à l’est du cap Bon. À l’aube, le torpilleur se plaça par le travers tribord de l’Ariane, à 400 mètres environ, afin de suivre sa prise de plongée.

Mais le sous-marin, avec 30 marins à bord, fut touché par deux torpilles allemandes au niveau de sa proue alors qu’il était encore en surface. Il coula en quelques minutes. Seulement huit membres de son équipage purent être sauvés.

Depuis ce 19 juin 1917, la position de l’épave de l’Ariane n’était pas connue avec exactitude. C’est désormais chose faite, grâce à un club de plongée à El Haouaria. Ce dernier en a fait la découverte le 21 septembre dernier, à 50 mètres de profondeur, au large du cap Ras Adar.

Comme le sous-marin a coulé il y a plus d’un siècle, son cas relève de la convention sur la protection du patrimoine culturel subaquatique, adoptée par l’Unesco en 2001, laquelle stipule que de telles épaves ne doivent ni être déplacées (sauf pour raison scientifique), ni pillées ou dispersées.

les commentaires

comments

Les plus populaires