National

Le président soudanais el-Béchir doit être interdit d’entrée ou arrêté en Tunisie

Le président soudanais Omar el-Béchir est un fugitif de la justice internationale et la Tunisie devrait soit lui interdire d’entrer sur son territoire, soit l’arrêter, a déclaré Human Rights Watch dans un communiqué.

Le président soudanais a l’intention d’assister au sommet de la Ligue arabe, qui se tiendra le 31 mars en Tunisie, un pays membre de la Cour pénale internationale (CPI). El-Béchir est recherché en vertu de deux mandats d’arrêt de la CPI pour génocide, crimes de guerre et crimes contre l’humanité présumés commis dans la région du Darfour au Soudan.

Si la visite d’el-Béchir avait lieu, ce serait la première fois que la Tunisie autoriserait un fugitif de la CPI à pénétrer sur son territoire depuis qu’elle a adhéré à la Cour en 2011. Autoriser el-Béchir à entrer dans le pays sans l’arrêter constituerait un revirement de l’engagement de la Tunisie à soutenir et coopérer avec la CPI en vertu du Statut de Rome.

les commentaires

comments

Les plus populaires

En Bref est un magazine qui facilite l'accès à l'information. Monde, national, hi-tech, économie, sports, buzz : En Bref est l'outil adéquat pour que rien ne vous échappe de l'actualité.

En Bref vous fait gagner du temps en passant au crible toutes les news crédibles pour en garder les plus pertinentes. En Bref est décliné en versions web et mobile (Android).

En Bref, l'info autrement.

Nous contacter : enbref.tn1@gmail.com

Copyright © 2015-2017 EnBref. Powered by ThrustWork.