National

Le nombre de migrants tunisiens arrivant en Italie a quadruplé depuis le début de l’année

La crise migratoire a refait surface en Italie cet été. Les arrivées de migrants sur ses côtes ont augmenté de 148 % au cours des neufs derniers mois. Une hausse en particulier de celles des ressortissants tunisiens dont le nombre a été multiplié par 4 depuis le début de l’année.

Jusqu’à présent, quelque 27.190 migrants ont rejoint l’Italie par la mer cette année, contre 9.533 à la même période en 2019, selon les données officielles. Parmi eux, 11.195 sont venus de Tunisie. De nombreux migrants en provenance de ce pays quittent rapidement l’Italie, souvent à destination de la France qui compte une importante communauté tunisienne.

En juillet dernier, la ministre italienne de l’intérieur Luciana Lamorgese s’était rendue deux fois à Tunis pour demander au gouvernement tunisien de mieux contrôler les flux migratoires.

C’est ainsi qu’Anis Amri, l’auteur tunisien de l’attentat de Berlin en 2016, était arrivé à Lampedusa en 2011. Tout comme Brahim Aissaoui, débarqué le 20 septembre dernier sur la même île à bord d’une embarcation de fortune en provenance de Sfax.

Ce dernier ne faisait l’objet d’aucun signalement de la part des autorités tunisiennes. Les services de renseignements italiens s’inquiètent régulièrement du risque d’infiltrations terroristes parmi les migrants arrivant d’Algérie et de Tunisie.

Avec agences

les commentaires

comments

Les plus populaires