National

Le jihadiste tué était le cerveau du double attentat de jeudi

Le jihadiste abattu dans la nuit dans la cité populaire d’El Intilaka était le cerveau du double attentat suicide du 27 juin à Tunis, lors duquel un policier est mort.

Le terroriste Aymen Smiri était en relation avec le double attentat suicide de jeudi et les investigations ont prouvé qu’il était le cerveau de ces opérations. Il était un dirigeant très actif et très dangereux, a indiqué Sofiène Zaag, porte-parole du ministère de l’Intérieur, en référence à la double attaque revendiquée par Daesh.

Youssef Chahed a affirmé mercredi que le dernier membre du groupe terroriste à l’origine des attentats de jeudi, a été éliminé mardi dans la nuit après une opération menée par les forces sécuritaires à la Cité Intilaka. Selon le chef du gouvernement, ce groupe préparait des attentats de grande ampleur contre la Tunisie et ses intérêts. Ces 5 derniers jours ont été difficile mais grâce au travail des forces sécuritaires et militaires, et surtout de la brigade anti-terroriste nous avons réussi à éliminer ou arrêter tous les membres de ce groupe, a-t-il précisé.

les commentaires

comments

Les plus populaires