Economie

Le FMI prévoit la plus grave récession depuis l’indépendance de la Tunisie

Le conseil d’administration du Fonds monétaire international (FMI) a approuvé un décaissement de 745 millions de dollars  en faveur de la Tunisie au titre de l’instrument de financement rapide (IFR).

Ces ressources permettront de répondre aux besoins urgents de financement du budget et de la balance des paiements, causés par la pandémie de COVID-19.

L’aide d’urgence du FMI fournira des ressources supplémentaires pour le secteur de la santé, les dispositifs de protection sociale et les entreprises touchées par la crise. Elle permettra également de maintenir un niveau adéquat de réserves internationales.

Alors que les projections initiales de croissance se situaient à 2,4% du PIB, la Tunisie devrait connaitre cette année la récession la plus grave depuis son accession à l’indépendance en 1956 selon le FMI. L’économie devrait en effet se contracter de 4,3 % en 2020 sous l’effet du COVID-19.

les commentaires

comments

Les plus populaires