National

Le Centre Louis Caze ouvre ses portes à Tunis 

Fort d’une riche expérience professionnelle, Louis Caze a acquis une renommée mondiale en milieux oncologiques.  Il est appuyé par des collaborations multiples avec de grandes structures hospitalières qui lui ont permis de bénéficier de cette renommée de référence en tant qu’expert en soins de support.

Initialement spécialiste des systèmes lymphatique, musculaire et circulatoire, il fait de l’approche globale du corps son domaine de prédilection. Sa collaboration avec de grands organismes internationaux, tels l’IGR institut Gustave Roussy, l’Hôpital Américain de Paris et l’hôpital européen Georges Pompidou, fut jalonnée d’expériences professionnelles et humaines exceptionnelles.

Louis Caze  s’investit à mettre en œuvre une approche globale de la personne atteinte du cancer, au sein d’un réel projet de soins qui optimise la qualité de vie du patient, en veillant aux différents aspects primordiaux de sa santé : le bien-être physique et psychologique, mais aussi l’ensemble des interactions sociales et familiales.

Le Centre Louis Caze s’installe très prochainement en Tunisie pour proposer un modèle de service inédit, à l’heure où le cancer a atteint plus de 1000 nouveaux cas dans le pays.

Nous avons rencontré le fondateur de ce centre qui porte le nom de son grand-père. Entretien.

Si vous aviez à vous définir

Je me définirais d’abord comme quelqu’un de passionné, je me donne à 100% dans tout ce que j’entreprends et le travail ne me fait pas peur. Je suis à l’écoute de mon prochain et je me sens concerné par la détresse et la douleur des gens. C’est pour cela que j’ai décidé d’en faire mon métier.

Comment l’aventure de votre centre a commencé ?

Mon père a disparu trop tôt des suites d’un cancer. C’est pendant cet épisode douloureux que je me suis rendu compte du manque de soutien apporté au malade et à sa famille. C’est ainsi que m’est venue l’idée de mon centre. Le centre Louis Caze est l’accompagnement des malades et de leurs familles pour répondre aux différentes problématiques rencontrées tout au long de la maladie et en post traitement. Le centre compte de multiples intervenants mobilisés en massothérapie, psychologie, diététique, coaching physique, esthétique, proximologie…
Nous connaissons l’importance de préserver l’image de soi, de conserver un capital nutritionnel, de prendre en compte le bien-être psychologique, les éventuels troubles de la sexualité. Il est également essentiel de traiter la douleur et de maintenir l’autonomie physique. Les aidants (famille, proches) doivent aussi être soutenus et entendus dans leurs difficultés spécifiques.

Aujourd’hui vous choisissez la Tunisie. Pourquoi ce choix ?

La Tunisie c’est d’abord un choix de cœur. Cela fait 28 ans que j’y voyage et un lien s’est tissé. C’est aussi en recevant de nombreux patients tunisiens à Paris que j’ai vu qu’il y avait un vrai manque ici.

Vous vous investissez envers les malades sous quelle forme ?

Le patient est au centre des préoccupations et nous nous investissons dans la vie de chaque malade du diagnostic jusqu’à la fin de son traitement.

Combien ces prestations coûteront-elles aux malades ?

La séance d’une demi-heure coûte 60 dinars. Cela peut représenter un effort pour certain mais chaque soin est personnalisé. Chaque patient est reçu avec sa famille par un coordinateur qui établira un protocole de soin, adapté aux besoins du malade.

Y a-t-il des facilités pour les moins favorisés ?

Nous avons aussi créé une carte solidaire avec des partenaires privés qui permet aux plus démunis de bénéficier de soins à titre gracieux.

Comment ce centre est-il accessible ?

En facilitant l’accès aux soins de supports, c’est à dire sensibiliser les médecins, les hôpitaux, les cliniques, les associations et bien sûr les médias pour se faire connaître auprès des malades et de leurs familles. votre renommée de référent en soins de support établie, sur quoi est-elle basée ?
Faisant partie des précurseurs dans le milieu des soins de support, un long travail de sensibilisation a été nécessaire auprès du corps médical. Aujourd’hui l’importance des soins de support est largement reconnue au sein des comités scientifiques et des établissements médicaux.

En Tunisie quels seront vos partenaires ?

Nous travaillerons avec les associations OMNYATI, MARAM, AMC et autres, ainsi qu’avec les hôpitaux et cliniques et tous les médecins qui auront la volonté de travailler avec nous pour améliorer le confort des malades.

Quand est-ce que le Centre sera t-il opérationnel en Tunisie

L’ouverture du centre Louis Caze est prévue pour le 1er mars 2018.

N.A

les commentaires

comments

Les plus populaires

En Bref est un magazine qui facilite l'accès à l'information. Monde, national, hi-tech, économie, sports, buzz : En Bref est l'outil adéquat pour que rien ne vous échappe de l'actualité.

En Bref vous fait gagner du temps en passant au crible toutes les news crédibles pour en garder les plus pertinentes. En Bref est décliné en versions web et mobile (Android).

En Bref, l'info autrement.

Nous contacter : enbref.tn1@gmail.com

Copyright © 2015-2017 EnBref. Powered by ThrustWork.