Economie

La STEG atteindra l’équilibre financier en 2025, selon son PDG

La Société tunisienne de l’électricité et du gaz (STEG) retrouvera son équilibre financier en 2025 selon son PDG, Mohamed Ammar. La compagnie, comme de nombreuses autres entités publiques, fait face en effet à d’importantes difficultés financières.

La STEG négocie actuellement un plan stratégique avec le ministère des Finances et celui de l’Energie à l’horizon 2030 afin de trouver des solutions. Mohamed Ammar a par ailleurs rassuré sur les rumeurs d’augmentation des tarifs. Il affirme que la compagnie se focalise pour le moment sur la rationalisation de ses dépenses et l’obtention d’une baisse sur le coût d’acquisition du gaz.

Le déséquilibre financier de la STEG vient principalement du fait qu’elle facture ses tarifs 25% moins que le coût réel de production de l’électricité. Son équilibre financier est tributaire des subventions publiques à hauteur d’environ de 700 millions de dollars, qui ont font défaut ces dernières années.

En attendant, la compagnie a annoncé l’entrée en service de la totalité des unités de production de la centrale thermoélectrique de Borj El Amri (624 MW) afin de faire face à la demande énergétique croissante.

L’infrastructure, dont les travaux de construction ont démarré en 2018, a coûté 210 millions de dollars.

les commentaires

comments

Les plus populaires