National

Honoré à Tunis, un cardiologue belge meurt dans un Spa

On l’appelait Professeur, oui le professeur belge Frank Deuvaert. Éminent chirurgien cardiovasculaire qui venait régulièrement à l’hôpital de la Rabta à Tunis. Tout l’hôpital le connaissait de 1992 jusqu’à 2006 dans le cadre d’une coopération tuniso-belge. Tout le milieu médical le connaissait également pour ses qualités d’humanisme, d’éthique, de parfaite confraternité et de générosité. Il a contribué au développement de la chirurgie cardiaque pédiatrique à Tunis et a contribué aussi à la formation de nombreux de nos chirurgiens cardiovasculaires.

Remarquable par sa gentillesse, ses grandes compétences et sa modestie, sa dernière visite dans notre pays durant la première semaine de mai 2018 était dans le cadre d’une participation au congrès de chirurgie cardiaque. Il était si heureux de retrouver ses confrères et si content d’avoir été honoré par les chirurgiens cardiovasculaires et les cardiologues tunisiens. Le sort a voulu qu’il termine sa vie dans un pays qu’il aime. Sa dernière soirée était en compagnie du professeur Abdelfatah Abid et son épouse le Dr Fékria Abid inconsolable à cette subite disparition.

Elle confie avec douleur : « Le Dr Abdelfatteh Abid et moi-même, revoyons le professeur Deuvaert 12 ans après la dernière rencontre où il était venu participer avec nous à la 14ème journée de cardiologie et de chirurgie cardiaque pédiatrique. Il venait régulièrement avec son équipe à l’hôpital de la Rabta où il a contribué avec nos équipes au développement de la cardiologie et de la chirurgie cardiaque pédiatrique. Il a participé régulièrement et activement aux journées de cardiologie et de chirurgie cardiaque pédiatrique dont la dernière remonte à 2006. Il revient 12 ans après, invité et honoré par les équipes de cardiologie et de chirurgie cardiaque ainsi que pour tous les précieux services qu’il a rendus à la Tunisie.

Nous avons ensemble évoqué tous les moments studieux et de loisir que nous avons partagés. Ses yeux brillaient de joie et de satisfaction. Il nous avait confié qu’il était en train de préparer la cérémonie de mariage de son fils. Mais il tenait à revenir en Tunisie pour retrouver son deuxième pays rempli de souvenirs et d’ondes positives. Hélas, le sort cruel en a voulu autrement et comme l’avait dit un jour El Moutanabi que souvent les vents soufflent sans que ne le veuillent les navires… Modeste dans ses choix et dans son mode de vie, humble devant tout ce qu’il croyait connaître et ce n’est que peu à peu que l’on découvrait la force de cet homme : une grande puissance de travail avec une tendance à aller au fond des choses.

Ce soir, On ne se verra pas et je laisse plus simplement remonter en moi quelques scènes qui ont marqué notre parcours amical car je pense à sa famille, à son épouse et ses enfants qui ont accompagné leurs père à l’aéroport pour Tunis.. Avec le Dr Abdlefatah Abid, ils se sont lancés dans de grandes discussions et de longues confidences. Il avait ouvert son cœur sur sa vie familiale avec ses soucis et ses joies au quotidien en voulant rester ce médecin humain, cet époux attentionné et ce soin de rester un père proche et disponible. Nous avions passé un moment, dans la simplicité d’une conversation et avec cette retenue émotionnelle. Nous nous sommes quittés avec l’émotion d’une grande accolade et il est rentré à son hôtel pour se reposer en nous confiant qu’il ferait un dernier break dans le spa de l’hôtel avant son retour dans son pays.

Qu’il Repose en paix et j’adresse toutes mes condoléances à sa femme Louise et ses fils Neil et Rayen. » Il avait cette tristesse de quitter la Tunisie ajoute le Dr Fekria Abid. Le lendemain dans la matinée, le personnel de l’hôtel s’inquiétait de son absence et c’est alors que l’on avait découvert avec effroi qu’il s’était endormi éternellement sur cette terre qu’il aimait si fort : la Tunisie. Le corps du Professeur Frank Deuvaert a été découvert inerte dans le jacuzzi de l’hôtel.

les commentaires

comments

Les plus populaires

En Bref est un magazine qui facilite l'accès à l'information. Monde, national, hi-tech, économie, sports, buzz : En Bref est l'outil adéquat pour que rien ne vous échappe de l'actualité.

En Bref vous fait gagner du temps en passant au crible toutes les news crédibles pour en garder les plus pertinentes. En Bref est décliné en versions web et mobile (Android).

En Bref, l'info autrement.

Nous contacter : enbref.tn1@gmail.com

Copyright © 2015-2017 EnBref. Powered by ThrustWork.