Economie

Faillite de Thomas Cook : la Tunisie lourdement impactée

Plus qu’ailleurs, la faillite du groupe Thomas Cook risque d’être fortement ressentie en Tunisie. Selon le site spécialisé Destination Tunisie, Thomas Cook était le premier pourvoyeur de touristes du pays. Selon le même site, les hôtels qui ont accueilli des clients Thomas Cook n’ont pas été payés par le tour opérateur depuis le mois de juin.

Le voyagiste pensait pouvoir se refaire une santé et payer en octobre, c’est désormais aux futurs administrateurs provisoires de régler les factures, ou pas ! C’est donc la faillite qui menace pour les hôtels qui n’ont que Thomas Cook comme client. Ce sera en tout cas un gros manque à gagner, les touristes ayant déjà consommé leur séjour.

Le ministère du Tourisme a estimé à 100 000 le nombre de touristes britanniques à fréquenter la Tunisie cet été. Aucun montant n’a pour l’heure été avancé par les pouvoirs publics. Mais on parle de 60 millions d’euros de manque à gagner. Rien que pour Djerba, le voyagiste dispose de 33 clubs de vacances.

Le groupe Thomas Cook avait fait son retour dans le pays en 2017, après une absence de plusieurs années à cause de la menace terroriste. Le groupe britannique, le plus vieux du monde, a annoncé faire faillite dans la nuit lundi. L’autorité britannique de l’Aviation (CAA) a indiqué que Thomas Cook, tour opérateur et compagnie d’aviation à la fois, a cessé ses activités avec effet immédiat. Toutes les réservations Thomas Cook, vols et séjours, sont désormais annulées. Né en 1841, le tour opérateur compte 22 000 employés dont 9 000 au Royaume-Uni.

les commentaires

comments

Les plus populaires