Billet d'humeur

Ennasr : le voleur qui prenait le temps de s’empiffrer dans la cuisine de ses victimes

Amine et sa famille ont vécu un véritable cauchemar le 21 juillet dernier. Ce jour là vers 2h du matin, un voleur s’est introduit dans leur maison à Ennasr et leur a fait vivre leur pire soirée. Je me suis couché relativement tôt car le lendemain je devais me rendre à Tabarka pour le concert de Beth Hart, raconte Amine la gorge nouée. Dans la pénombre, j’ai cru apercevoir une silhouette. J’ai pensé d’abord que j’étais en train de rêver mais la silhouette était toujours là. Quand j’ai fini par réaliser, j’avais déjà un couteau sous la gorge, poursuit Amine.

Si tu bouges, je te tue !

Le voleur m’a ensuite menacé et m’a ligoté avec le chargeur de mon PC. Il a alors commencé à remplir son sac. Pendant ce temps, je faisais attention à tout ce qu’il faisait et scrutais le moindre détail qui pourrait l’identifier plus tard. Sa voix résonnait dans ma tête, j’étais tétanisé.

Dans un élan de courage je lui ai lancé : tu as pris ce que tu voulais maintenant quitte la maison et ne rentre pas dans la chambre de ma mère. Il a menacé de me tuer si jamais je criais ou je portais plainte.

Le voleur s’est empiffré dans la cuisine 

Une fois qu’il a quitté ma chambre, j’ai facilement réussi à me libérer. J’ai arpenté discrètement les couloirs de la maison et je me suis retrouvé nez à nez avec le malfrat qui avait laissé son couteau de côté. Ce dernier a sauté du balcon et a pris la poudre d’escampette, laissant tout son butin à la maison. J’ai découvert aussi qu’il a pris le temps de manger quelques fruits dans la cuisine et même fumer une cigarette.

A 3h du matin je me suis rendu au poste de police d’Ennasr pour déposer plainte. Une fois rentré à la maison, les forces de l’ordre m’ont rappelé pour me dire qu’un homme a été appréhendé. Je suis alors retourné au poste et on m’a fait écouter la voix du suspect. J’ai tout de suite su que c’était lui. Quand je suis rentré dans la pièce j’ai eu la confirmation et je l’ai reconnu.

Le voleur a cambriolé une deuxième maison 

Au poste de police, il y avait deux filles en état de choc. Elles ont eu affaire au même voleur qui a reproduit le même mode opératoire : elles ont été ligotées et menacées. Les deux nouvelles victimes habitaient à quelques pâtés de maisons de chez moi. Heureusement que le voleur a été appréhendé, nous confie Amine. Si le voleur courait toujours, je n’aurais jamais pu fermer l’œil de la nuit, a-t-il ajouté.

les commentaires

comments

Les plus populaires

En Bref est un magazine qui facilite l'accès à l'information. Monde, national, hi-tech, économie, sports, buzz : En Bref est l'outil adéquat pour que rien ne vous échappe de l'actualité.

En Bref vous fait gagner du temps en passant au crible toutes les news crédibles pour en garder les plus pertinentes. En Bref est décliné en versions web et mobile (Android).

En Bref, l'info autrement.

Nous contacter : enbref.tn1@gmail.com

Copyright © 2015-2017 EnBref. Powered by ThrustWork.