Economie

Coronavirus : ruinée par la crise, la compagnie aérienne Avianca fait faillite

La compagnie aérienne colombienne Avianca s’est déclarée en faillite dimanche, incapable d’obtenir le soutien du gouvernement colombien pour faire face à la crise du coronavirus, et à l’approche d’une échéance de crédit.

Si l’entreprise ne se relève pas de cette faillite, elle pourrait être la première compagnie aérienne majeure emportée par l’épidémie, qui est à l’origine d’une baisse de 90% du trafic aérien mondial.

Aucun avion au nom de la compagnie aérienne n’a pu décoller depuis la fin du mois de mars, et la majeure partie de ses 20.000 salariés n’ont pas pu être payés depuis le début de la crise.

Avianca (qui a été créée en 1919, ndlr) fait face à la plus importante crise de son histoire, a déclaré le directeur général de l’entreprise, Anko van der Werff dans un communiqué de presse.

La situation financière d’Avianca était déjà précaire avant l’apparition du coronavirus, mais sa faillite met en lumière les difficultés que rencontrent les compagnies aériennes qui ne peuvent compter sur l’aide de leur gouvernement pour éviter une restructuration majeure.

Avianca, une des plus anciennes compagnies aériennes au monde, avait accumulé des dettes de près de 4,9 milliards de dollars en 2019, soit une augmentation de 20% par rapport à 2018.

Reuters

les commentaires

comments

Les plus populaires