Economie

Condor, le fleuron de l’industrie algérienne, en crise

Près de 40 % des salariés de Condor Electronics seront licenciés prochainement, a indiqué la société.

Cette mesure devrait concerner près de 1000 employés de différentes unités de l’entreprise, comme celles de montage de téléphones mobiles et d’articles électroménagers, a-t-elle précisé. Condor a fait également état du licenciement récent de près de 2400 employés ayant un contrat à durée déterminée.

Cette décision a été imposée par les problèmes liés à l’approvisionnement en matière première et les retards de délivrance des licences d’importation. Dans ce contexte et sur fond de crise, plusieurs centaines de salariés ont observé un sit-in devant la direction des ressources humaines dans la zone industrielle de Bordj Bou Arreridj.

Condor a par ailleurs assuré qu’elle compte surmonter la situation actuelle dans les plus brefs délais. Pour rappel, Condor Electronics emploie actuellement quelque 10.000 personnes.

les commentaires

comments

Les plus populaires