Santé

C’est Nissaf Ben Alaya qui m’a informée à 3h du matin que j’étais atteinte du Coronavirus

Boutheina Chihi est médecin nutritionniste et médecin esthétique de libre pratique. Elle a été testée positive au Covid-19. Placée en quarantaine à son domicile pour une durée indéterminée, elle se confie à Enbref.tn et raconte son quotidien. Entretien.

À quelle occasion avez-vous été testée positive au Covid-19 ?

Dans le contexte de l’installation du Covid-19 chez nous, j’ai suivi une formation destinée aux médecins volontaires au SAMU, suite à laquelle j’ai décidé de fermer mon cabinet et de me mettre à la disposition de l’ONMNE. Le 4eme jour de mon travail au sein de l’observatoire, j’ai commencé à tousser et à avoir mal partout (des courbatures et des myalgies).

Avez-vous fait tout de suite un test ?

On m’a fait le test trois jours après l’apparition de ma symptomatologie vers 3h du matin (par manque de moyens matériels et de ressources humaines). On m’a informé du résultat le surlendemain. C’est le Dr Nissaf Ben Alaya en personne qui m’a appelée. Dès que j’ai vu son numéro s’afficher sur mon téléphone, j’ai tout de suite compris !

Ton test est revenu positif Boutheina ! j’ai répondu : au moins on a une explication à ce tableau.

Qu’avez-vous ressenti à l’annonce du résultat ?

Je me rappelle très bien de mon ressenti à ce moment là : un ennemi qui a osé franchir ma porte. Il sera battu par mes soldats !

Comment le test s’est-il déroulé ?

C’était impressionnant ! impressionnante cette créature grande de taille, vêtue tout en blanc et qui débarque à 3h du matin dans ma chambre. Elle me demande de m’asseoir au bord du lit, de garder la tête droite, de mettre la bavette sur la bouche sans cacher les narines. Et puis voilà qu’elle démonte un tube à essais contenant un géant coton tige qui, dans un laps de seconde, fait le trajet jusqu’à mon pharynx ! J’ai commencé à éternuer voire tousser … le test est fait.

Quels ont été vos symptômes et dans quel ordre d’apparition ?

Au début c’était une toux accompagnée de courbatures et myalgies. Par la suite des frissons surtout la nuit. Par moments une petite gêne respiratoire que j’arrive à surmonter avec des petits exercices de respiration.

Avez-vous connaissance de la manière dont vous avez été contaminée ?

Ça pourrait être n’importe où (mais pas à l’observatoire, car les tests de tous les médecins de l’observatoire sont revenus négatifs.) Il faut dire que j’ai beaucoup bougé. Même si j’ai essayé de prendre toutes les précautions nécessaires, il faut savoir que la facilité et la vitesse de propagation de ce virus dépassent l’imagination.

Avez-vous été hospitalisée ?

Non. Je suis chez moi, la priorité du milieu hospitalier étant aux cas plus compliqués que le mien. J’espère toutefois ne pas y être obligée par la suite.

En quoi les soins prodigués consistent-ils ?

Je prends du paracétamol et des compléments alimentaires.

Quelle est votre feuille de route à domicile ?

Les tâches sont partagées entre mon mari, ma fille et mon fils. Je dispose exclusivement de ma chambre et de ma salle de bains que je prends soin de désinfecter régulièrement moi-même. La nourriture m’est déposée devant la chambre. Ma hantise est de ne pas contaminer ma famille.

Et pour les courses, comment faites-vous ?

A part les quelques courses que j’ai faites avant de tomber malade, mon mari se charge du reste de manière ponctuelle.

Avez-vous un numéro de téléphone ou un médecin référent à joindre en cas d’aggravation ?

Le 190 et les numéros de l’observatoire sont à ma disposition et à celle de tous les tunisiens, mais étant entourée d’amis confrères et consœurs j’ai la chance de pouvoir les joindre à tout moment.

Comment vivez-vous cet isolement ?

C’est comme si on met un film en pause et l’on s’aperçoit qu’on n’a pas saisi ou bien compris plusieurs séquences de ce qu’on a regardé. On commence à décortiquer, comprendre et même imaginer la suite…

Faites le review de vos films et vous allez vous rendre compte tout comme moi, qu’on a bousillé l’arbre et éteint les étoiles et que l’univers nous transmet un dernier message.

Comment passez-vous votre journée ?

Etant fatiguée je ne peux pas lire longtemps je ne peux pas regarder beaucoup la télé. Alors je réfléchis, je découpe et je brode ma vie. Je rêve, j’arrose l’arbre et je contemple le ciel pour demander pardon aux étoiles.

Quand est-ce que votre quarantaine prendra fin ?

Il faut que mon test de contrôle soit négatif.

Après votre guérison, votre philosophie de la vie va-t-elle changer ?

Certes, je ferai plus attention à la lumière du jour, à la direction du regard de mon enfant, à mes enfants, à mes mots et aux maux des autres.

les commentaires

comments

Les plus populaires