Sport

CAN 2019 : Au bout du suspense, la Tunisie passe en quarts !

Alain Giresse, le sélectionneur tunisien, est passé par tous les états, ce lundi soir à Ismaïla. Quand il a fait entrer Wahbi Khazri (68e), la Tunisie a connu un premier vrai temps fort avec une tête de Khenissi sur la transversale après un corner (71e). Puis elle a ouvert le score par ce même Khenissi, avec l’aide d’Adams et du poteau gauche d’Ofori, sur un débordement de Kechrida (73e).

Ensuite, le sélectionneur français a fait entrer le défenseur Rami Bedoui à la 90e minute pour sécuriser la qualification. Sauf que Bedoui, sur un coup franc en cloche de Mubarak, a trompé son gardien Mouez Hassen de la tête (90e + 2). Un but synonyme de prolongation et de séance de tirs au but après la frappe de Khazri bien repoussée par Ofori (99e) et un tir du droit de Jordan Ayew, en bonne position, dévissé (115e). Ce n’était pas le soir des frères Ayew, qui se sont vus refuser un but (41e), et l’aîné, André, est même sorti au profit de Gyan (84e).

Ben Mustapha, le choix payant

Enfin, Alain Giresse a décidé de remplacer son gardien Hassen par Farouk Ben Mustapha juste avant les tirs au but. Ça n’avait sans doute pas été prévu avant car le gardien niçois était furieux. Mais Ben Mustapha a stoppé la frappe d’Ekuban à 2-2, donnant donc raison à son sélectionneur, avant le tir au but de la qualification réussi par Sassi (5-4 aux t.a.b.). La Tunisie jouera donc jeudi au Caire contre l’incroyable équipe malgache en quarts de finale, qui s’était qualifiée dimanche face à la RD Congo également aux tirs au but (2-2, 4-2 aux t.a.b.).

les commentaires

comments

Les plus populaires

Nous contacter : enbref.tn1@gmail.com

Copyright © 2015-2019