National

British Council forme plus de 2.500 enseignants de la langue anglaise pour le cycle primaire

Le British Council a formé, en Tunisie, pas moins de 2.500 enseignants de la langue anglaise du primaire dans le cadre de son programme d’été pour 2019. Le programme d’été fait partie du projet « Teaching for Success Tunisia ».

Ce projet, qui est le fruit d’un partenariat entre le British Council et le ministère de l’Éducation, est financé par l’Ambassade Britannique à Tunis. Le programme de formation d’été a été dispensé par des formateurs internationaux recrutés par le British Council, en coopération avec les assistants pédagogiques. Les formations ont eu lieu entre le 29 juillet et le 13 septembre dans les 11 centres régionaux de formation suivants : Gabès, Sfax, Sousse, Nabeul, Korba, Tunis, Ariana, Carthage, Siliana, Kairouan et Tataouine. Plus de 2.500 enseignants de toutes les régions ont assisté aux formations.

À partir de l’année prochaine, nous enseignerons l’anglais dans les écoles primaires à partir de la quatrième année et nous allons changer la méthodologie d’enseignement. En partenariat avec le British Council, nous préparons 3.000 enseignants du cycle primaire, a déclaré le Ministre de l’Éducation, Hatem Ben Salem.

Le programme vise à apporter aux enseignants du primaire affecté à l’enseignement de l’anglais au cours de l’année scolaire 2019-2020, la confiance et les compétences requises pour un apprentissage et un enseignement actif des langues. Le programme introduit des concepts clés centrés sur l’enfant et des approches de classe basées sur des activités qui aideront les élèves à apprendre l’anglais et à développer les compétences de base dont ils auront besoin tout au long de leur vie. Ces interventions en langue anglaise et sur les compétences de base traitent directement le déficit de compétences constaté par les employeurs chez les candidats postulant à des emplois.

Dans notre école, les élèves écrivent l’anglais sous l’influence du style français, ce qui est vraiment problématique. Cette formation nous a appris à enseigner à nos élèves la bonne façon de rédiger en langue anglaise. Nous avons également appris à enseigner de manière créative en utilisant de nouvelles techniques telles que l’écriture sur le dos ou l’écriture en l’air pour enseigner les lettres correctement, a affirmé Hanen, enseignante au Kef.

les commentaires

comments

Les plus populaires