Monde

Barack Obama gracie Chelsea Manning, la taupe de Wikileaks

A quelques jours de la fin de son mandat, le président des Etats-Unis Barack Obama a décidé de commuer la peine de la lanceuse d’alerte Chelsea Manning.

La militaire transsexuelle, qui s’appelait auparavant Bradley Manning, avait été condamnée en août 2013 à 35 ans de prison pour avoir transmis plus de 700.000 documents confidentiels au site WikiLeaks. Elle sera libérée le 17 mai prochain. WikiLeaks a crié « victoire » après cette annonce.

Louée par ses partisans pour avoir dévoilé selon eux les abus des Etats-Unis en Irak et en Afghanistan, Manning a été jugée pour avoir mis son pays et ses compatriotes en danger. La femme soldat de 28 ans avait tenté de mettre fin à ses jours en octobre, après une première tentative de suicide en juillet.

Source : AFP

les commentaires

comments

Les plus populaires

Nous contacter : enbref.tn1@gmail.com

Copyright © 2015-2019