National

Avis favorable requis en France pour l’extradition de Belhassen Trabelsi

Hier mercredi, le parquet général de la cour d’appel d’Aix-en-Provence a demandé aux juges d’émettre un avis favorable à l’extradition de Belhassen Trabelsi.

Présent devant la chambre de l’instruction, le frère de Leila Ben Ali a assuré craindre de mauvais traitements en Tunisie. Pour moi c’est clair, extradition ça veut dire la mort, a-t-il assuré à la Cour, rappelant que trois de ses frères sont morts en prison entre 2011 et 2020.

Belhassen Trabelsi, 57 ans, avait été interpellé en mars 2019 en France et mis en examen dans une affaire de blanchiment en bande organisée, recel, usage et complicité de faux documents administratifs. Après la révolution, il s’est installé au Canada d’où il a été exfiltré en 2016 après le refus d’Ottawa de lui accorder l’asile politique.

Après son arrestation en France, la Tunisie a demandé son extradition en vue d’exécuter trois peines d’emprisonnement prononcées par contumace pour un total de 33 années de prison. Ces condamnations visent des délits financiers (bénéfices d’environ 70 millions de dinars).

Évoquant la confiance légitime entre la France et la Tunisie, l’avocat général a demandé à la cour de rendre un avis favorable à l’extradition. 

les commentaires

comments

Les plus populaires