National

Avec 10,33 % des vols perturbés, Tunisair rafle la palme d’or des défaillances

Selon le baromètre Air Indemnité, spécialiste de la gestion des demandes d’indemnités auprès des compagnies, le nombre d’annulations de vol au départ ou à l’arrivée en France a baissé de 48% par rapport à l’an dernier et celui des retards supérieurs à deux heures de 24%.

Selon les estimations de l’étude, près de 545 225 passagers ont été touchés par ces incidents. Sur la base d’une moyenne de 250 € d’indemnités pour au moins deux heures de retard ou une annulation, ces dysfonctionnements représentent selon l’étude un potentiel de 89 M€ d’indemnités.

Parmi les causes d’incidents, cet été aura été marqué par les problèmes du Boeing 737 max, cloué au sol à titre préventif par les autorités, ce qui a mis plusieurs compagnies en difficulté, dont Norwegian Airlines, souligne Anne-Laure Héry.

Y a-t-il des compagnies plus vertueuses que les autres ?

Air Indemnité a établi un top 3 des bons et des mauvais élèves. Aéroflot est ainsi la compagnie qui enregistre le plus faible taux de sinistres (0,64 % des vols touchés), devant Turkish Airlines (0,68 %) et SAS Scandinavian Airlines (0,84 %). Au fond du tableau, Tunisair remporte la palme des défaillances (10,33 % des vols perturbés ), devant la française Aigle Azur (9,46 %) et Norwegian (4,55 %).

En 2018, Tunisair a été classé la compagnie aérienne la moins ponctuelle avec 11,35 % des vols au départ ou vers la France perturbés.

les commentaires

comments

Les plus populaires