Economie

Après plusieurs années de report, Nawara le plus grand projet gazier de Tunisie, entre en production

Il aura fallu attendre quatre ans pour voir la concession gazière de Nawara entrer en production. Le feu vert de la production de gaz naturel sur ce site onshore à Tataouine, a été donné la semaine dernière par Youssef Chahed, le chef du gouvernement chargé d’expédier les affaires courantes.

C’est le plus important projet gazier du pays car il apportera une capacité supplémentaire de production de 2,7 millions de mètres cubes par jour, soit près de la moitié de la production actuelle de gaz naturel du pays. Grâce à la production du site, les importations de gaz en provenance d’Algérie seront réduites de 30 %. Cela contribuera à hauteur de 1 % au taux de croissance économique pour cette année et entraînera une diminution de 7 % du déficit commercial.

Nawara produira également 7 000 barils de pétrole par jour, du condensat, du gaz de pétrole liquéfié (GPL) et l’équivalent de 3 200 barils de gaz naturel liquéfié, à partir d’une unité de liquéfaction à petite échelle. Sa mise en activité a, entre autres, nécessité l’installation d’une unité de traitement sur le site et d’un gazoduc de 370 km de Nawara à Gabès pour un coût total de 1,2 milliard de dollars.

Le champ Nawara a été découvert en janvier 2006 dans le cadre de la concession d’exploration Jenein el Janoub dans le sud du gouvernorat de Tataouine. Il est exploité à parts égales par la société publique du pétrole (Etap) et le producteur autrichien OMV.

les commentaires

comments

Les plus populaires