Economie

Adidas se prépare à vendre Reebok

Adidas se prépare à vendre sa division Reebok, rapporte l’hebdomadaire économique allemand Manager Magazin jeudi, une cession qui, si elle a lieu, permettra au géant allemand des équipements sportifs de solder définitivement l’échec de son plus gros investissement aux Etats-Unis.

Le groupe veut mener à bien cette cession d’ici mars 2021. Adidas a déprécié la valeur de Reebok dans ses comptes de près de moitié depuis 2018 pour la ramener à 842 millions d’euros mais n’évoque aucun prix de vente.

Le groupe américain VF Corp (propriétaire entre autres des marques The North Face et Timberland) et le chinois Anta Sports sont considérés comme des repreneurs potentiels intéressés, poursuit le magazine.

Racheté en 2005 pour 3,8 milliards de dollars, Reebok a vu ses ventes chuter de 44% au deuxième trimestre de cette année à 228 millions d’euros.

les commentaires

comments

Les plus populaires