Economie

92.700 emplois menacés en Tunisie à cause de la baisse du trafic aérien

Selon l’Association internationale du transport aérien (IATA), les revenus générés par les compagnies aériennes sur le marché tunisien vont chuter de 600 millions de dollars en 2020, soit une baisse de 47 % par rapport à 2019.

Cela met en péril 92.700 emplois en Tunisie, et un apport de 1,2 milliard de dollars au PNB généré par l’aviation et sa chaîne d’approvisionnement et par le tourisme dépendant du transport aérien.

L’IATA demande à cet effet au gouvernement tunisien d’établir d’urgence des mesures d’aide financière pour l’industrie aérienne afin d’atténuer les effets de la crise de Covid-19 sur l’économie nationale. L’économie tunisienne dépend lourdement du tourisme.

Le transport aérien est essentiel pour assurer la connectivité et soutenir le tourisme, un moteur économique clé en Tunisie. Le pays a instauré de vastes mesures d’aide reliées à la fiscalité, mais compte tenu du rôle central joué par le transport aérien et le tourisme dans l’économie tunisienne, une attention spéciale doit être accordée aux mesures d’aide spécifiques à l’aviation, a déclaré Muhammad Albakri, vice-président régional de l’IATA pour l’Afrique et le Moyen-Orient.

La Tunisie, qui avait fermé ses frontières à la mi-mars, envisage de relancer ses liaisons aériennes dès le 27 juin.

les commentaires

comments

Les plus populaires