National

16,6% des Tunisiens de 5 à 17 ans souffrent d’anxiété et 4,4% de dépression

L’Unicef a récemment publié son rapport sur la Tunisie. Le document, élaboré entre décembre 2019 et février 2020, relève plusieurs anomalies et dresse un tableau alarmant sur la situation des enfants en Tunisie.

Outre les problèmes récurrents relatifs à la pauvreté à l’éducation, l’agence onusienne a exprimé ses inquiétudes quant aux conséquences désastreuses de l’obésité des enfants et leur santé mentale.

En effet, 17,2% des Tunisiens de 0-5 ans sont obèses (quand ce taux est de 4% en France) et 44,2% d’entre eux sont à risque d’obésité. Parmi les causes selon l’Unicef, il y a d’abord la génétique (au moins un parent obèse), un faible recours à l’allaitement exclusif jusqu’à six mois et un régime alimentaire tunisien basé sur les glucides.

Pour la santé mentale, 16,6% des enfants de 5 à 17 ans souffrent d’anxiété et 4,4% de dépression en 2018, selon l’Unicef. Cela est du entre autres à l’usage des drogues, le stress lié au contexte sécuritaire, les violences au sein de la famille et la faiblesse des politiques de santé ciblant les maladies mentales.

L’Unicef relève également des lacunes comme le manque de capacité des parents à dialoguer avec leurs enfants en particulier sur des sujets sensibles comme l’amour et la sexualité.

les commentaires

comments

Les plus populaires